Actualités







Découvrir l’Association Amitié Haïti Sartrouville Gonaïves

18 février 2021

L’association a pour but d’aider à la scolarisation et à l’éducation des enfants des écoles en Haïti, créer des liens entre les membres de l’association et les habitants d’Haïti, favoriser les échanges entre nos deux cultures, apporter assistance et aide humanitaire. L’association organise des concerts ou des pièces de théâtres ou encore des brocantes plusieurs fois dans l’année, dont les bénéfices permettent d’aider la scolarisation d’enfants haïtiens.



Prière de semaine pour l’unité des chrétiens Lundi 25 Janvier 2021

25 janvier 2021

Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,
et que votre joie soit parfaite.
Jn 15, 11

Méditation
Dans notre vie, nous connaissons tous des joies ; il me semble que les plus profondes sont liées à des rencontres d’amitié, d’amour où nous nous sentons respecté, reconnu pour ce que nous sommes, sans jugement. De telles rencontres nous transforment, pour peu que nous acceptions de rester humble, de quitter nos certitudes arrogantes, d’accepter ce qui dérange, ce qui nous fait avancer. Jésus lui-même s’est laissé transformer par les personnes qu’il a rencontrées : je pense en particulier à la femme syrophénicienne  (Mc 7, 24-31) et au centurion romain (Lc 7, 1-10).

Se rencontrer, se reconnaître frères et sœurs en Christ, laisser l’Esprit Saint nous convertir est source d’une joie profonde qui change notre vie.

Prière Seigneur Jésus, envoie-nous ton Esprit pour que humblement, nous tes disciples, soyions animés du désir profond de rendre ensemble témoignage de ton amour pour tout homme, toute femme.  « Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. »  Jn 17, 21b

Jacques Hervier
diacre de l’Église catholique, paroisses de Maisons Laffitte et du Mesnil le Roi



Prière de semaine pour l’unité des chrétiens Dimanche 24 Janvier 2021

24 janvier 2021

Jean 15 : 16

You did not choose me, but I chose you and appointed you that you should go and bear fruit and that your fruit should abide, so that whatever you ask the Father in my name, he may give it to you.” (John 15:16, ESV)

The Gardner (God) only has one concern for the branch (us).  He wants the branch to bear the fruit. One sure sign that we are following Christ is a life which is bearing fruit, fruit that others can taste and see. The vine (Jesus) supports the branch in order for it to bear fruit. I love grapes, but a grape branch is not very tasty!  Apart from bearing fruit, a branch has no purpose. In other words, a branch finds its purpose and its significance in bearing the fruit of the vine.

What the gardener desires for the branch is what God desires for you and me. What gives the branch purpose, meaning and impact is the fruit that it bears. Just as a branch can only bear fruit if it is connected to the vine, we too will only find purpose and meaning in our lives when we have that same connection to Jesus Christ.

Prière

Loving Creator, you call upon us your children to love one another in a spirit of unity, forgive us when the fruit of our branches does not reflect that unity. Forgive us for the divisions that we create. Help us to overcome the barriers between us and empower us to stay rooted to you, to take up your call in our lives and to bear much fruit. To the glory of your name Amen .

Reverend Charlotte Sullivan from Holy Trinity Church Maisons-Laffitte

« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et institués pour que vous alliez, que vous produisiez du fruit et que votre fruit demeure. »

Le jardinier (Dieu) n’a qu’un seul souci pour la branche (nous) : Il veut que la branche porte des fruits. Un signe sûr que l’on suit le Christ est de mener une vie qui porte des fruits, fruits que les autres peuvent goûter et voir. La vigne (Jésus) soutient les sarments pour qu’ils portent des fruits. J’aime les raisins, mais la branche de la grappe n’a vraiment pas bon goût ! Mis à part le fait de porter les fruits, la branche n’a pas d’autre rôle. C’est-à-dire que la branche ne trouve de but et de signification qu’en portant le fruit de la vigne.

Ce que le jardinier désire pour la branche est aussi ce que Dieu désire pour vous et moi. Ce qui donne un but, un sens, une raison d’être à la branche, c’est le fruit qu’elle porte. De même que la branche ne peut porter de fruit que lorsqu’elle est attachée à la vigne, nous aussi, nous ne trouvons un but, un sens, une raison d’être à nos vies que lorsque nous avons cette même connexion à Jésus-Christ.

Prière

Créateur aimant, tu nous appelles, nous tes enfants, à nous aimer les uns les autres dans un esprit d’unité ; Pardonne-nous lorsque les fruits sur nos branches ne reflètent pas cette unité. Pardonne-nous les divisions que nous créons. Aide-nous à surpasser les barrières qui nous séparent et donne-nous la force de rester ancré en toi, de répondre à ton appel dans nos vies et de porter beaucoup de fruits. A la gloire de ton nom.

Amen



Prière de semaine pour l’unité des chrétiens Samedi 23 Janvier 2021

23 janvier 2021

Méditation
Dans notre église locale, dans la communion fraternelle avec nos frères et sœurs et dans le creuset des relations parfois compliquées, Dieu est à l’œuvre pour nous façonner. Le but de Dieu est qu’il soit glorifié dans notre vie communautaire d’Eglise et dans notre vie individuelle, et que d’autres voient ce qui est invisible; ce mystère de Christ en nous, l’Espérance de la gloire (Colossiens 1 :27). 
Pour porter du fruit, et afin qu’il demeure, nous avons besoin de ce que Paul nous rappelle dans l’épître aux Éphésiens 4 :12-13 « C’est ainsi qu’il a rendu ceux qui lui appartiennent aptes à accomplir leur service, pour que se construise le corps du Christ. De cette façon, nous parviendrons tous ensemble à l’unité de la foi dans la connaissance du Fils de Dieu ; nous prendrons ensemble une stature parfaite d’adultes, à la mesure de la plénitude du Christ. »

Prière d’après Éphésiens 1, 15-19

Voilà pourquoi, maintenant que j’ai entendu parler de votre foi dans le Seigneur Jésus et de votre amour pour tous les croyants, je ne cesse pas de remercier Dieu à votre sujet. Je pense à vous dans mes prières et je demande au Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, au Père à qui appartient la gloire, de vous donner l’Esprit de sagesse qui vous le révélera et qui vous le fera vraiment connaître. Qu’il ouvre vos yeux à sa lumière, afin que vous compreniez à quelle espérance il vous a appelés. Vous comprendrez quelle est la richesse et la splendeur de l’héritage destiné à ceux qui lui appartiennent, et quelle est la puissance extraordinaire dont il dispose pour nous les croyants.
Amen. 

Philippe Adams
Équipe pastorale Église baptiste de Houilles



Prière de semaine pour l’unité des chrétiens Vendredi 22 Janvier 2021

22 janvier 2021

Se laisser transformer par la Parole

« Déjà vous êtes émondés par la Parole » (Jn 15, 3)

Méditation

La parole est importante ; elle permet la relation ; exprime sentiments et émotions. Elle permet de nous comprendre, de nous faire grandir et de nous corriger. Dieu aussi nous parle. C’est le communiquant par excellence. Par sa Parole traversant les siècles, il nous donne de saisir son amour et la nécessité de nous laisser émonder pour en vivre pleinement. Nous sommes « émondés par la Parole ».

Il est vrai qu’elle est efficace. Dieu nous l’affirme en Isaïe 55 : « ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. » et dans la lettre aux Hébreux au chapitre 4, verset 12 « Elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ; elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle juge des intentions et des pensées du cœur ».

Être émondés, c’est être ajustés à la volonté de Dieu par un travail de purification et de conversion. Si nous avons le cœur ouvert à sa Parole, elle nous changera. Dans le cadre de cette semaine de l’unité des chrétiens, que sa Parole nous aide au désir de l’unité et de la charité ?

Prière

Viens Esprit Saint en nos cœurs nous rendre réceptifs et dociles à ta Parole. Que celle-ci transforme nos cœurs nous faisant désirer ce que tu désires, aimer ce que tu aimes. Que ta Parole nous aide à opérer les conversions nécessaires pour aimer. 

Jésus, Nous avons confiance en Toi !

P. Laurent de Lataille, curé du Mesnil et de Maisons-Lafitte



Prière de semaine pour l’unité des chrétiens Jeudi 21 Janvier 2021

21 janvier 2021

« Je ne vous appelle plus serviteurs… je vous appelle amis. » Jean15,15 

L’amitié est sans doute le plus beau don reçu. Il est gratuit et il est surtout ce don par lequel on apprend à avoir confiance en soi. L’ami met en confiance. Il est aussi celui à qui on peut tout dire sans être jugé mais qui, par son écoute et son conseil, nous aide à être toujours plus en vérité avec nous-mêmes et avec les autres. 

Alors quand Celui par qui tout s’est fait et sans qui rien n’existe nous dit je vous appelle amis, cette confiance donne des ailes, celles qui permettent de voler si haut que l’on apprend aussi à devenir amis avec ceux qu’on nous présentait ou qu’on pensait être nos ennemis. 

L’amitié alors devient une culture de la non-violence, de l’émerveillement, de la confiance, la civilisation de l’Amour dirait Jean-Paul II. D’autant plus, quand on pense :  » qui suis-je pour juger mon frère que Jésus a choisi pour ami ? Si c’est son ami, il ne peut que devenir le mien. « 

Seigneur, apprends-nous à grandir en amitié les uns avec les autres, à nous ressourcer ensemble dans ta compagnie, à prier ensemble. Seigneur merci pour la confiance et la vérité que tu nous donnes par l’amitié, Toi qui es l’Ami par excellence ! 

P. Xavier Chavane,

Curé de la paroisse Saint-Vincent de Paul de Sartrouville



Prière de semaine pour l’unité des chrétiens Mercredi 20 Janvier 2021

20 janvier 2021

« Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé. » (Jean15,12)

Le 20 janvier est une date assez sinistre pour les historiens, car c’est le jour où fut décidée la solution finale, l’extermination massive des juifs, en 1942.

Dans le contexte de notre semaine de prière pour l’unité des chrétiens, nous pouvons nous rappeler que le Seigneur Jésus que nous confessons en commun comme Messie et Fils de Dieu est également juif et fils de David.

Plutôt que de se situer les uns par rapport aux autres (protestants versus catholiques …), peut-être que nous grandirions dans l’unité en nous situant ensemble par rapport à notre racine commune : le Christ juif ?

De la même façon que le Nouveau Testament est caché dans l’Ancien, et que l’Ancien Testament est manifesté dans le Nouveau, peut-être que le mystère de l’Eglise (et de son unité) est-il caché dans le mystère d’Israël, et le mystère d’Israël manifesté dans celui de l’Eglise ? Quelle connaissance authentique pouvons-nous avoir les uns des autres, sans reconnaissance de la source commune d’où nous venons ?

Que le Seigneur nous aide à parcourir ce chemin pour nous « aimer les uns les autres, comme le Christ nous a aimés » (cf Jn 15,12), ainsi que le propose le verset de ce jour.

Père Eric Courtois
curé de Houilles-Carrières